Archive for janvier, 2014

FOIRE AUX CHEVAUX A LOURDES 28 AVRIL

mercredi, janvier 1st, 2014

Comment vous décrire la foire aux chevaux, ânes poneys et autres équidés de lourdes?   Mon sentiment depuis tant d’années, est toujours partagé entre la tristesse d’un marché aux esclaves, et l’excitation de voir un grand rassemblements d’équidés de toutes sortes (entre 500 et 1000)

git.jpggita.jpg

La foire existe depuis des temps immémoriaux  au moins le moyen age) et se tient les 18 octobre, 1° décembre, et 28 avril. Ces dates ne doivent rien au hasard. Le 18 octobre correspond à la descente des estives, ou l’on cherche à se séparer de quelques bêtes en surnombre avant la mauvaise saison. Le premier de décembre correspond à l’époque du sevrage des poulains, c’est un peu la foire de la dernière chance de vendre avant l’hiver. La foire du 28 avril correspond à la pleine repousse de l’herbe pour les foins, il faut donc à nouveau faire de la place dans les champs avant la montée en estives.

camio.jpg

 De nos jours, la foire est avant tout le rassemblement des professionnels cheval. Les centres équestres recherchent des bêtes de travail valorisées par les éleveurs. Les marchands de bestiaux et maquignons tournent et virent à la recherche de chevaux à emmener vers les régions qui en manquent (le sud-est en particulier)  « La filière viande »est aussi représentée, une partie des chevaux est élevée à cette fin, l’autre partie, plus discutable à mon avis, est constituée de chevaux de travail, qui ne sautent pas assez haut, ne sont pas assez gentils, ne galopent pas assez  vite  bref …

foir1.jpg

La foire est l’endroit idéal pour « s’affûter l’œil ». Apprendre à y choisir un cheval  est en effet un exercice périlleux pour un non initié, car on dit qu »on vend à la foire ce qu’on ne peut pas vendre ailleurs.. » cela ne signifie pas qu’il n’y ai pas de bon chevaux, mais qu’il faut savoir les trouver. A Montaut de nombreux chevaux ont étés achetés sur la foire par Jean-Louis: ÉCLAIR / JEANNOT/ SNORKY/ MAYA / JULIUS/ KALY etc..

1etalo.jpg

       La foire est un endroit assez unique, un peu en dehors du temps et de l’espace, on y rencontre des personnages truculents, on y assiste à des marchandages pagnolesques. On y frémis à la vision de bêtes sublimes, on s’apitoie sur les éclopés de la vie. On y vois des petits gamins circuler sur d’incroyables poneys. La plupart du temps les animaux sont traités sans rudesse, même s’il a parfois un abruti qui joue du bâton (mais des abrutis y’en a partout)

Il y a aussi des mules, des ânes, des bardots, des chèvres des moutons, des vaches, des marchands de sellerie, des sandwiches, bref c’est un peu …la foire.

http://www.lafermecouhet.com/?page=accueil